Comme on l’a vu dans la période de socialisation, pour un bon départ, il sera important d’avoir permis au chat et au chien de se côtoyer tout jeune. Mais il faut savoir que même s’ils se sont rencontrés jeunes, et que la période de socialisation s’est bien déroulée, c’est aussi une question d’individu et de taille. Un gros chien est plus impressionnant qu’un petit pour un chat.

Un chat peut très bien ne pas accepter tous les chiens et vice versa.

Aussi leur communication est très différente, elle peut parfois même avoir un sens opposé. Les signaux émis de l’un et de l’autre peuvent indiquer des émotions et des intentions très distinctes.

Avant d’organiser une rencontre, une petite préparation s’impose :

Il est très important de prévoir une possibilité de repli pour le chat comme pour le chien, si la situation ne se passe pas pour le mieux, au départ.

Aménager l’espace en hauteur, avec une table, un arbre à chat, une étagère facile d'accès, pour le chat, qui aura le reflexe de grimper, s’il se sent en danger.

Ne pas forcer le contact est indispensable.

Les laisser se découvrir mutuellement et sans notre intervention, facilitera leur familiarisation. Ne jamais les tenir en pensant les rassurer, c’est l’inverse qui se produirait. Un animal attaché est plus craintif et parfois adoptera un comportement agressif, car il ne peut appréhender la situation à son rythme et ne peut pas fuir s’il en éprouve le besoin.

Par Anne Marie D'Amico comportementaliste à  La Clusaz, le Grand Bornand, Thônes...  Annecy en Haute-Savoie, et à Lyon

 

Retrouvez les sujets du mois, émissions rediffusées sur Lyon 1ère

  • Des espèces différentes

    Les animaux et nous n'avons pas les même besoins, n'oublions pas de respecter les leurs même lors d'une simple promenade. Laissons-les flairer, marquer à leur guise.

    Lire la suite...  
  • Une vie attachée

    Vivre attachée ne provoque que de la frustration et désocialise le chien.

    Vivre ainsi, est une vie de souffrance !!!

    Lire la suite...  
  • Les conseilleurs

    Seul un professionnel et comportementaliste pourra vous apporter une aide et toujours sans violence, si votre animal produit un comportement perturbé. Avant de donner un conseil, il faudra tenir compte de nombreux paramètres que lui seul sera évaluer. Suivre de mauvais conseils aggravent la situation.

    Lire la suite...  

Certificat de capacité N° 69-CC-AD-272 

Membre de l'association CAD.            Adhérente au code de déontologie de la F.E.C.  Fédération Européenne des Comportementalistes

Retrouvez les conseils d'Anne-Marie D'Amico tous les jours dans la chronique "Chats Chiens Mode d'emploi" sur la radio LYON 1ERE

Association 3 AM
Aide Aux Animaux du Monde
Connaitre pour respecter

Statuts de l'association