C'est suite au contact et à la demande de l'homme que le chien s'est mis à communiquer de manière sonore. De plus, certaines race ont été sélectionnées principalement pour cela... Il convient surtout de comprendre si les aboiements sont des réponses à des frustrations, de la souffrance, afin qu'ils disparaissent.

 

Il faut savoir que pour communiquer nos émotions, nos intentions, l’homme se sert en priorité de sa voix.

La parole est le mode de communication que l’on privilégie. A l’origine, dans leur milieu naturel les canidés, au contraire étaient principalement silencieux, afin d’éviter tout danger.

En aboyant à la moindre raison, un prédateur aurait pu les entendre, leurs proies, fuir…

Pour communiquer entre eux, ils privilégiaient les autres formes de communications corporelles et visuelles, et olfactives.

Dès les débuts de la cohabitation entre nos deux espèces, le chien à développer cette forme de communication sonore.

Il a su s’adapter et utiliser la même forme de communication que nous, tout en combinant d’autres signaux corporels.

C’est donc par le contact et l’incitation de l’homme que le chien a commencé à communiquer par le mode sonore, pour alerter si besoin, et entrer en contact avec nous en attirant l’attention..

A présent, intégré à nos familles et à notre mode de vie pas toujours facile pour l’animal, le chien aboie pour signaler des dangers potentiels, transmettre ses émotions, communiquer avec nous…

Et dans le fonctionnement canin, ces vocalisent ont toujours une signification et une raison !

Certaines races de chien de chasse et autres ont été sélectionné précisément pour ces aboiements, ainsi que des effets de lignées (chien issus du même élevage, et même parents).

Mais pour l’homme d’aujourd’hui, ces aboiements sont dérangeant et très gênant.

La fonction de gardien étant ancrée en lui depuis toujours, rend naturel l’aboiement pour un chien lorsque l’on sonne à la porte ou pour signaler un bruit extérieur.

En revanche si cela dur longtemps, tout le monde risquera d’être dérangé.

Aussi, si un chien est bloqué dehors longtemps, il risque d’aboyer par peur de la solitude, par frustration, par simple peur, défense de son territoire, par excitation des stimuli extérieurs (derrière la clôture) qu’il ne pourra identifier de plus près…

En fait, le chien manifeste son mal être, puisqu’il est laissé dans des situations qu’il ne peut gérer, sans éducation progressive et particulière !

Lorsque l’on connait la nature et le fonctionnement des chiens, nous comprenons donc que ce comportement est en fait normal !

Nul besoin d’accessoire maltraitant et stressant d’avantage le chien, (comme les colliers électrique anti aboiement…), il sera bien plus utile, indispensable et respectueux de différencier les aboiements naturels pour un canidé, de ceux gênant pour l’homme, et de déchiffrer les raisons qui poussent notre chien à aboyer, si l’on veut réussir à les faire stopper !

Le chien qui aboie a besoin d’être compris, plutôt que dressé !

Il faut toujours chercher à comprendre les motivations de l’animal lorsqu’il produit un comportement gênant. Analyser la ou les causes est essentielle à l’amélioration de la situation.

C’est pourquoi il est primordial de s’informer bien avant l’adoption d’un chien à ce sujet, ainsi qu’en ce qui concerne les besoins physiologique de l’animal, prendre seulement un animal avec lequel notre mode de vie pourra correspondre avec ses besoins vitaux !

Ces infos sont essentielles, car encore trop de gens font le choix dramatique de l’abandon !

N’oublions que certains chiens on les vocalises faciles, puisque dans le passé, ils ont été sectionné pour cela.

Des stratégies existent en fonction des raisons qui poussent votre chien à aboyer ou produire des comportements « perturbé », et gênant. Vous pourrez les mettre en place facilement avec l’aide d’un comportementaliste, toujours sans violence mais en respectant la nature et les besoins de l’animal.

 

Par Anne Marie D'Amico comportementaliste à  La Clusaz, le Grand Bornand, Thônes...  Annecy en Haute-Savoie, et à Lyon

Retrouvez les sujets du mois, émissions rediffusées sur Lyon 1ère

  • Des espèces différentes

    Les animaux et nous n'avons pas les même besoins, n'oublions pas de respecter les leurs même lors d'une simple promenade. Laissons-les flairer, marquer à leur guise.

    Lire la suite...  
  • Une vie attachée

    Vivre attachée ne provoque que de la frustration et désocialise le chien.

    Vivre ainsi, est une vie de souffrance !!!

    Lire la suite...  
  • Les conseilleurs

    Seul un professionnel et comportementaliste pourra vous apporter une aide et toujours sans violence, si votre animal produit un comportement perturbé. Avant de donner un conseil, il faudra tenir compte de nombreux paramètres que lui seul sera évaluer. Suivre de mauvais conseils aggravent la situation.

    Lire la suite...  

Certificat de capacité N° 69-CC-AD-272 

Membre de l'association CAD.            Adhérente au code de déontologie de la F.E.C.  Fédération Européenne des Comportementalistes

Retrouvez les conseils d'Anne-Marie D'Amico tous les jours dans la chronique "Chats Chiens Mode d'emploi" sur la radio LYON 1ERE

Association 3 AM
Aide Aux Animaux du Monde
Connaitre pour respecter

Statuts de l'association