Le chat est un animal plutôt nocturne, c'est pourquoi s'il ne se dépense pas assez la journée et le soir, il recherche votre présence pour s'occuper.

Par Anne Marie D'Amico comportementaliste à Annecy, la Clusaz en Haute-Savoie, et Lyon

Avant de tomber dans une fatigue insurmontable et voulant se débarrasser du chat, il est primordial de comprendre rapidement son comportement.

Il faut savoir que le chat est un animal plutôt nocturne qui chasse essentiellement la nuit ses proies, elles aussi nocturne.

Le chat est plus actif au crépuscule et à l’aube, c’est son rythme instinctif.L’agitation nocturne peut être un signe de détresse du chat :

En effet, un stress quotidien, une grande inquiétude, un malaise général se déclare souvent la nuit et en présence du propriétaire de l’animal.

  • Soit par des miaulements intempestifs, des râles signalent son malaise
  • Certains chats grattes la litière très longtemps
  • D’autres mange toute la nuit
  • Ou encore, ils peuvent se lécher constamment, jusqu'à provoquer des pertes de poils que l’on nomme alopécie, et cela même devant son propriétaire.

C’est une manière d’exprimer qu’il va mal et d’évacuer son mal être.

Pour aider notre compagnon, il faut impérativement trouver la ou les causes de l’anxiété qu’il ressent.

Et évidemment ne pas le punir ni le réprimander en évitant trop d’interdits.Il y a aussi les ¼  d’heures de folie :

Le chat courre dans tous les sens, fait des dérapages, pousse des cris et miaulements, parfois même des grognements, et il grimpe aux rideaux et au mur.

Ce sont des crises d’activité, c'est-à-dire que le chat concentre en ces 15 minutes tout son besoin d’activité journalier.

Cela se produit quand les besoins d’activités sont à leur paroxysme, et à son heure instinctive d’agitation maximum.

Cette conduite touche le plus souvent le chat d’appartement qui ne peut pas se dépenser suffisamment.

S’il y a un manque d’activité la journée, l’animal aura plus tendance à s’agiter la nuit.

Il risque de nous mordre les mains, jouer avec nos pieds sur le lit, et d’autres font du bruit en faisant tomber des objets, grattes, et miaules…

Toutes ces réactions ont pour objectif d’attirer notre attention, car n’oublions pas que nous sommes leurs uniques sources d’action, d’autant plus s’ils restent seuls en journée.

Le fait de répondre par une réaction même négative, entretien ce comportement, car une réaction est une source d’activité et d’occupation, en effet, pour le chat il se passe toujours quelque chose.

Il est donc préférable même si c’est difficile (avec tant d’insistance), de l’ignorer totalement, pas un mot, pas un regard, et pas un geste. Il faut tenir bon, car le chat va redoubler d’effort au début !!!

Parallèlement, il faudra absolument trouver de quoi occuper son chat en journée et faire appel à son imagination pour rendre l’habitat plus attractif.

Le chat aime les jouets qui bougent un peu tout seul (interactifs) et de manière saccadé. Il faut les ranger régulièrement et les faire tourner afin d’éviter qu’il ne s’en désintéresse.

Et à notre retour, il est important de le faire jouer lorsqu’il ne dort pas, plusieurs fois pendant par jour au moins 15 mn à chaque fois.

En suivant parfaitement tous les conseils et les stratégies de votre comportementaliste, ce comportement devrait s’interrompre assez rapidement s’il n’est pas compulsif.

Retrouvez les sujets du mois, émissions rediffusées sur Lyon 1ère

  • Des espèces différentes

    Les animaux et nous n'avons pas les même besoins, n'oublions pas de respecter les leurs même lors d'une simple promenade. Laissons-les flairer, marquer à leur guise.

    Lire la suite...  
  • Une vie attachée

    Vivre attachée ne provoque que de la frustration et désocialise le chien.

    Vivre ainsi, est une vie de souffrance !!!

    Lire la suite...  
  • Les conseilleurs

    Seul un professionnel et comportementaliste pourra vous apporter une aide et toujours sans violence, si votre animal produit un comportement perturbé. Avant de donner un conseil, il faudra tenir compte de nombreux paramètres que lui seul sera évaluer. Suivre de mauvais conseils aggravent la situation.

    Lire la suite...  

Certificat de capacité N° 69-CC-AD-272 

Membre de l'association CAD.            Adhérente au code de déontologie de la F.E.C.  Fédération Européenne des Comportementalistes

Retrouvez les conseils d'Anne-Marie D'Amico tous les jours dans la chronique "Chats Chiens Mode d'emploi" sur la radio LYON 1ERE

Association 3 AM
Aide Aux Animaux du Monde
Connaitre pour respecter

Statuts de l'association