L'agressivité est toujours liées à une cause, une incompréhension entre nos deus espèces, il est très important de comprendre comment fonctionne le chien et de le respecter.

 

Après une morsure de son chien, toute la famille est bouleversée et croit que le chien est devenu fou. La situation est tellement inattendue et décevante. Pourtant, il faut savoir qu’un comportement agressif ne se produit jamais sans raison, c’est le plus souvent le fruit d’incompréhensions, et parfois sans s’en rendre compte, du non respect des codes sociaux de l’animal.

Les principales victimes sont les enfants et c’est généralement le chien de la famille ou un proche qui aura mordu. On retrouvera trois phases dans le déroulement d’une conduite agressive du chien :

  • La menace, qui sert à éviter l’agression, à faire cesser le comportement de l’autre individu à dissuader de ne pas insister. Le chien utilise pour intimider des postures, des mimiques, des grognements et lance un regard fixe.
  • La morsure, elle,  se produit si la menace est insuffisante, elle peut prendre une forme différente en fonction de sa signification. Elle pourra être unique et brève, comme forte et sans lâcher prise.
  • Ensuite vient l’apaisement, si la morsure a suffit à soumettre l’autre individu. C’est souvent par le léchage qu’a lieu l’apaisement chez le chien, c’est une manière de ramener la paix. Mais attention !, malgré encore de nombreuses croyances, ce n’est pas un signe de culpabilité, ni une excuse pour une faute commise. Chez l’homme, le  rituel sportif est de se serrer la main après une compétition, pour ramener l’ambiance à un climat plus paisible.

La menace doit être comprise par l’individu ciblé, en effet, il est primordial de savoir détecter et de ne pas minimiser ni ignorer une menace produite par un chien si l’on veut éviter tous risques d’agressions de celui-ci. Un chien qui grogne n’a pas simplement mauvais caractères, il nous signifie de son inconfort, à nous de le respecter et d’éviter qu’il passe à la phase supérieur.  Pour l’homme, comprendre un chien n’est pas inné. Nous devons apprendre les principaux moyens de communication propres à l’espèce canine, et leurs fonctionnements. Il existe de nombreuses raisons pouvant déclencher des conduites agressives chez nos compagnons :

La peur, est l’une des causes les plus fréquentes chez le chien familier. Le chien peut agresser par peur d’être agressé lui-même, par peur seulement d’un bruit …auquel il n’a pas été familiarisé. Si l’on poursuit l’animal pour le réprimander en le bloquant dans un coin ou un espace réduit, ne pouvant fuir, il n’aura pas d’autres solutions que la menace et ensuite la morsure pour se dégager de son agresseur. Le risque est beaucoup plus grand lorsque le chien est acculé, coincé ou tenu en laisse puisqu’il ne peut plus fuir !

L’agression par irritation (la douleur) : Lorsqu’il y a une douleur, le chien prévient rarement avant la morsure, car il tente de la faire cesser aussitôt, et il n’a plus le temps pour la menace (attention aux brossages répétitifs parfois déplaisant et douloureux). L’agression instrumentalisée : c’est une agression imprévisible puisque le chien n’a plus aucun signe de menace pour prévenir lorsque des situations lui sont intolérables. C’est une conduite qui consiste pour l’animal, à agresser préventivement, lorsque dans le passé ce comportement s’est avéré efficace, l’action de mordre à stoppé instantanément la situation déplaisante. / Il n’y a pratiquement plus de menace, et ce n’est pas rare chez le chien familier. (Dans certains milieux de dressage l’animal est conditionné pour mordre, c’est une modification du comportement social du chien. De nombreux accident surviennent de cette soit disant « éducation »).

L’agression redirigée : on la retrouve s’il y a impossibilité d’agresser la cible tout en ayant la motivation d’agresser, souvent dans un groupe de chien libre, un individu qui a été provoqué par un autre, s’en prendra à un tout autre chien qui se trouvait là par hasard.

Certains chiens au caractère bien affirmé peuvent devenir agressifs si l’on veut leur interdire quelque chose qu’ils considèrent pour acquis. Le maître doit redevenir le leader de la relation. En réalité, n’importe quel chien peut mordre s’il a peur,  mal ou s’il est placé dans une situation d’incompréhension.

Par Anne Marie D'Amico comportementaliste à  La Clusaz, le Grand Bornand, Thônes...  Annecy en Haute-Savoie, et à Lyon

 

Retrouvez les sujets du mois, émissions rediffusées sur Lyon 1ère

  • Des espèces différentes

    Les animaux et nous n'avons pas les même besoins, n'oublions pas de respecter les leurs même lors d'une simple promenade. Laissons-les flairer, marquer à leur guise.

    Lire la suite...  
  • Une vie attachée

    Vivre attachée ne provoque que de la frustration et désocialise le chien.

    Vivre ainsi, est une vie de souffrance !!!

    Lire la suite...  
  • Les conseilleurs

    Seul un professionnel et comportementaliste pourra vous apporter une aide et toujours sans violence, si votre animal produit un comportement perturbé. Avant de donner un conseil, il faudra tenir compte de nombreux paramètres que lui seul sera évaluer. Suivre de mauvais conseils aggravent la situation.

    Lire la suite...  

Certificat de capacité N° 69-CC-AD-272 

Membre de l'association CAD.            Adhérente au code de déontologie de la F.E.C.  Fédération Européenne des Comportementalistes

Retrouvez les conseils d'Anne-Marie D'Amico tous les jours dans la chronique "Chats Chiens Mode d'emploi" sur la radio LYON 1ERE

Association 3 AM
Aide Aux Animaux du Monde
Connaitre pour respecter

Statuts de l'association