La violence physique est totalement néfaste. Elle empêche de construire une relation de confiance mutuelle, elle ne provoque que la peur, donc le risque d'une réaction négative un jour même sur une autre personne. Et elle est contraire au respect de l'animal, donc à bannir !

 

Certains propriétaires de chiens n’hésitent pas à employer toutes les solutions possibles pour faire cesser les comportements dérangeant de leur animal, sans en chercher la cause, et sans comprendre le fonctionnement de leur compagnon.

Dans ces conditions, ils vont tout droit à l’échec !

Les colliers anti-aboiements employés sans discernement, les boîtes de transport qui servent à enfermer le chien des journées entières voir des nuits.

Tous ces sévices n’apprendront sûrement pas au chien à bien se comporter !

Nous savons aujourd’hui comment agir en tant que leader non violent pour apprendre au chien ce que l’on attend de lui !L’autoritarisme, qui consiste à imposer pour soumettre, à humilier, et à maîtriser constamment, ainsi que la violence et les punitions, ne serviront généralement qu’à provoquer la peur chez le chien, ou même déclencher chez celui-ci une réplique agressive. De plus, il est très dangereux de punir et de frapper un chien qui est dans un lieu où tout recul est impossible, surtout s’il menace et s’il manifeste des signes de peur. Quelques propriétaires de chiens croient encore à tort que si celui-ci se soumet lorsqu’il a peur,  c’est qu’il a compris.

C’est en fait l’effet l’inverse qui se produit. La personne lui montre simplement qu’elle n’est pas capable de garder son calme ne possédant pas suffisamment de confiance en soi. Ce genre de comportements montre surtout la méconnaissance des codes sociaux des chiens !

Dans le monde des canidés, le réel dominant n’agresse pas, le chef n’a aucunement besoin de violence pour guider le groupe. Il est sûr de lui, de la conviction, certaines postures et un regard suffit à remettre les autres à leur place !

Une relation dominant /dominé n’aboutit à rien de bon, puisque le chien vit dans la crainte. Ainsi, il ne pourra acquérir la confiance en lui et en vous qui lui faut pour devenir un chien complètement équilibré.Ces méthodes ne feront qu’empêcher la construction d’une relation de confiance entre l’homme et l’animal.

Attention, donner une sanction ne signifie pas frapper le chien : un simple NON exprimé d’une voix ferme au bon moment, (à la seconde près) sera bien plus efficace et intelligent.

Par Anne Marie D'Amico comportementaliste à  La Clusaz, le Grand Bornand, Thônes...  Annecy en Haute-Savoie, et à Lyon

 

Retrouvez les sujets du mois, émissions rediffusées sur Lyon 1ère

  • Des espèces différentes

    Les animaux et nous n'avons pas les même besoins, n'oublions pas de respecter les leurs même lors d'une simple promenade. Laissons-les flairer, marquer à leur guise.

    Lire la suite...  
  • Une vie attachée

    Vivre attachée ne provoque que de la frustration et désocialise le chien.

    Vivre ainsi, est une vie de souffrance !!!

    Lire la suite...  
  • Les conseilleurs

    Seul un professionnel et comportementaliste pourra vous apporter une aide et toujours sans violence, si votre animal produit un comportement perturbé. Avant de donner un conseil, il faudra tenir compte de nombreux paramètres que lui seul sera évaluer. Suivre de mauvais conseils aggravent la situation.

    Lire la suite...  

Certificat de capacité N° 69-CC-AD-272 

Membre de l'association CAD.            Adhérente au code de déontologie de la F.E.C.  Fédération Européenne des Comportementalistes

Retrouvez les conseils d'Anne-Marie D'Amico tous les jours dans la chronique "Chats Chiens Mode d'emploi" sur la radio LYON 1ERE

Association 3 AM
Aide Aux Animaux du Monde
Connaitre pour respecter

Statuts de l'association