Nous pouvons faciliter ou permettre une cohabitation réussie entre un chat et un chien en suivant certaines règles. Il suffit de respecter les besoins de l'animal, comme l'aménagement de son environnement...

 

Pour optimiser les chances de réussite d’une bonne cohabitation entre plusieurs animaux, l’attitude des propriétaires est capitale. En effet, les réactions des maîtres accentuent la nervosité des animaux !

Les animaux ont besoin de se flairer, de se découvrir, de s’évaluer et parfois même la confrontation est indispensable sans notre intervention et bien sûr sans les maintenir.

Lors de la rencontre, ne jamais forcer le contact, nous devons prévoir des possibilités de replie pour tous les animaux, et aménager l’espace en hauteur pour le chat, avec des arbres à chat et étagères facilement accessible. Le chat se réfugie en hauteur s’il se sent menacé et pour être tranquille.

Seulement lorsque les animaux sont paisible, vous pouvez caresser de la bouche à l’oreille avec une compresse pour l’imprégner de phéromones et la déposer au même endroit sur l’autre animal, et inversement. Cela les familiarise à l’odeur de l’autre.Normalement la socialisation s’effectue environ entre la 2ème et environ la 9ème semaine de vie de l’animal, c’est la période d’identification à sa propre espèce et de familiarisation aux autres espèces.

Mais le langage est différent en fonction de l’espèce, un chat qui remue la queue n’exprime pas la même chose qu’un chien qui en fera de même.

Aussi, il est primordial de garder les habitudes et les privilèges de l’animal qui était le premier dans le foyer, le nouvel arrivant n’étant encore habitué à aucune règle, s’adaptera plus facilement au fonctionnement déjà instauré.

Attention au moment des repas, vous pouvez les séparer, certains animaux ne supportent aucune intrusion à ce moment là, car la nourriture est un enjeu très important. Ce sont tous deux des prédateurs !

Il est conseillé de maintenir un climat de calme car l’excitation peut vite entraîner une forte agitation chez le chien surtout s’il est chasseur, ce qui pourrai le rendre incontrôlable vis-à-vis du chat.

Attention aussi si le chat urine ailleurs que dans sa caisse, cela est un signe d’anxiété, un stress qu’il évacue de cette façon, surtout ne rien lui dire, il convient simplement de trouver rapidement la cause exacte, avant que l’habitude ne s’installe et soit donc plus difficile à déloger.

La cohabitation risque d’être difficile si c’est un chien adulte amené auprès d’un chat adulte, Elle sera plus facile s’ils sont petit tous les deux.

Parfois la cohabitation ne réussit pas, c’est aussi une question d’individu comme chez l’homme.

Par Anne Marie D'Amico comportementaliste à  La Clusaz, le Grand Bornand, Thônes...  Annecy en Haute-Savoie, et à Lyon

 

 

 

Retrouvez les sujets du mois, émissions rediffusées sur Lyon 1ère

  • Des espèces différentes

    Les animaux et nous n'avons pas les même besoins, n'oublions pas de respecter les leurs même lors d'une simple promenade. Laissons-les flairer, marquer à leur guise.

    Lire la suite...  
  • Une vie attachée

    Vivre attachée ne provoque que de la frustration et désocialise le chien.

    Vivre ainsi, est une vie de souffrance !!!

    Lire la suite...  
  • Les conseilleurs

    Seul un professionnel et comportementaliste pourra vous apporter une aide et toujours sans violence, si votre animal produit un comportement perturbé. Avant de donner un conseil, il faudra tenir compte de nombreux paramètres que lui seul sera évaluer. Suivre de mauvais conseils aggravent la situation.

    Lire la suite...  

Certificat de capacité N° 69-CC-AD-272 

Membre de l'association CAD.            Adhérente au code de déontologie de la F.E.C.  Fédération Européenne des Comportementalistes

Retrouvez les conseils d'Anne-Marie D'Amico tous les jours dans la chronique "Chats Chiens Mode d'emploi" sur la radio LYON 1ERE

Association 3 AM
Aide Aux Animaux du Monde
Connaitre pour respecter

Statuts de l'association