Les animaux et nous n'avons pas les même besoins, n'oublions pas de respecter les leurs même lors d'une simple promenade. Laissons-les flairer, marquer à leur guise.

 

 

Les animaux nous entourent comme autant de questions. Chacun  porte en lui les clefs d’un monde.

Le chien et l’homme déambulant côte à côte, ne vivent pas la même promenade.

Ils ne détectent pas les mêmes parfums, ne sursautent pas aux même sons, ne relèvent pas les mêmes traces, ne déchiffrent pas les mêmes symboles.

Presque rien dans leur corps, dans leur tête, qui soit au même diapason.

Chacun marche dans un monde inventé. Celui que ses sens lui décrivent et que son cerveau traduit selon un code qui lui est propre.

Les animaux habitent des univers parallèles au nôtre, des univers vers lesquels nous parvenons parfois lancer de fragiles passerelles.

C’est un passage du livre  Microcosme : de Claude Nuridsany et Marie Pérennou

Ce magnifique texte nous apporte une vision plus réaliste entre l’homme et l’animal. Il met en évidences les différences sensorielles entre nos deux espèces, ce qui engendre un fonctionnement parfois tellement opposé. Et il nous permet de mieux comprendre les attentes de chacun. En effet, l’animal n’a pas la même intelligence que l’homme, mais il possède des sens beaucoup plus développés que les nôtres, grâces auxquels ils détectent toutes les informations dont il a besoin dans son univers.

Croire qu’il ne lui manque que la parole, qu’il fonctionne comme nous, interpréter ses comportements à notre façon et faire preuve d’anthropomorphisme est une grave erreur. C’est le priver de ses besoins vitaux, l’empêcher de s’exprimer dans son monde, celui qu’il perçoit.

Aussi, nos interprétations et réactions erronées provoquent souvent l’incompréhension entre nous, parfois même jusqu’aux menaces et aux conflits !

Même si nous ne communiquons pas verbalement ensemble, nos compagnons nous « parlent».

N’ayant plus la possibilité de vivre libre comme leurs ancêtres, les chiens passent l’essentiel de leur temps à nous observer et n’aspire qu’à communiquer selon leurs règles de fonctionnement canines.

C’est donc à nous humains, dotée d’une « intelligence supérieure »,  de les connaitre et de les respecter !

Par Anne Marie D'Amico comportementaliste à  La Clusaz, le Grand Bornand, Thônes...  Annecy en Haute-Savoie, et à Lyon

 

 

Retrouvez les sujets du mois, émissions rediffusées sur Lyon 1ère

  • Des espèces différentes

    Les animaux et nous n'avons pas les même besoins, n'oublions pas de respecter les leurs même lors d'une simple promenade. Laissons-les flairer, marquer à leur guise.

    Lire la suite...  
  • Une vie attachée

    Vivre attachée ne provoque que de la frustration et désocialise le chien.

    Vivre ainsi, est une vie de souffrance !!!

    Lire la suite...  
  • Les conseilleurs

    Seul un professionnel et comportementaliste pourra vous apporter une aide et toujours sans violence, si votre animal produit un comportement perturbé. Avant de donner un conseil, il faudra tenir compte de nombreux paramètres que lui seul sera évaluer. Suivre de mauvais conseils aggravent la situation.

    Lire la suite...  

Certificat de capacité N° 69-CC-AD-272 

Membre de l'association CAD.            Adhérente au code de déontologie de la F.E.C.  Fédération Européenne des Comportementalistes

Retrouvez les conseils d'Anne-Marie D'Amico tous les jours dans la chronique "Chats Chiens Mode d'emploi" sur la radio LYON 1ERE

Association 3 AM
Aide Aux Animaux du Monde
Connaitre pour respecter

Statuts de l'association