En effet, le dressage en forcing n'est pas anodin dans les réactions des chiens, trop d'autoritarisme et de non respect des codes sociaux de l'animal pourra lui enlever la confiance en son propriétaire et le faire vivre dans la peur et la frustration...

 

De ce type de dressage est née l’agression instrumentalisée, qui n’est pas naturel et imprévisible, puisque le chien apprend à réagir par la morsure au lieu de prévenir par le grognement, ce qu’il ferait naturellement sans intervention de l’homme, dans des situations incompréhensibles et inconfortables pour lui.

 

Ainsi, on a donc appris au chien à mettre un terme à une menace par la morsure, donc par la suite, celui-ci agressera préventivement.

 

Si le chien est conditionné pour mordre, c’est une modification de son comportement social, ce qui n’est pas rare chez le chien familier.

Ceci est très dangereux car si une séquence comme au dressage se reproduit par hasard, le chien conditionné va réagir comme on lui a appris même s’il ne le faut pas cette fois ci.

De nombreux accident surviennent de cette soit disant « éducation ».

Et, il n’est pas rare qu’un chien très obéissant morde un membre de la famille, voire son maitre !

La fin ne justifie pas les moyens ! Les comportements problématiques ne devraient jamais se régler par la force ! Comme disait Gandhi, la violence est le dernier refuge de l’incompétence !

 

Cet apprentissage a pu aussi être involontaire, suite à des situations désagréables voire douloureuses et répétitives.

En effet si les menaces n’ont pas été entendues, ou pas respectées, l’animal passera alors à l’étape supérieure, la morsure.

Hélas, la seule efficace pour stopper les situations qui l’inquiète. Ces réactions peuvent se produire lors de brossage, et autres situations où il sera maintenu et contraint.

Un chien en fonction de son caractère et de son vécu peut ne pas supporter cela, il faudra alors adopter des stratégies différentes…

 

Tout chien, même le plus gentil peut mordre s’il ressent de la douleur et de la peur.

N’oublions pas que la violence psychologique et émotionnelle, est une forme de violence très insidieuse.

Elle empêcher un animal de fonctionner selon ses codes sociaux et de communication. Elle provoque tant de frustration, qu’elle peut rendre un animal dangereux !

 

Contrer les comportements, interdire presque constamment, forcer l’animal à supporter ce qui ne l’est pas pour son espèce fait aussi partie de cette forme de violence.

Les coups de colliers étrangleurs pour la marche en laisse… plaquer un chien au sol en position de soumission pour montrer qui commande est un contre sens éthologique, puisque dans leurs codes de communication canine, l’animal est libre d’adopter la posture de soumission s’il accepte d’être dominé ou non. Ceci est tout autant une terrible agression qu’il ne la comprend pas !

Tous ces actes ne sont que violence et méconnaissance du comportement canin. Le rapport dominant/dominé n’amène rien de bon, il ne fait que détériorer la confiance !

 

L’éducation, est acceptable et respectueuse seulement si le chien est content, s’il n’a pas peur, si elle est basée sur la récompense, le jeu, le plaisir et sans punitions, et lorsqu’elle intervient pour la sécurité de l’animal et pour assurer une bonne cohabitation avec ses propriétaires, ex : revenir u rappel, ne pas tirer en laisse, attendre avant de sortir de la voiture…

 

En ce qui concerne les comportements perturbés, l’éducation a ses limites, elle n’est pas la solution pour rétablir la relation et éliminer les problèmes d’adaptation du chien à son environnement. Il faut garder à l’esprit que lorsque l’animal produit un comportement inadapté, c’est que quelque chose dans son milieu de vie n’est pas clair pour lui, voire insupportable.

Vouloir résoudre ces conduites perturbées, par le dressage, c’est oublier qu’il n’est pas possible de dresser un animal à comprendre, et à lui transmettre des connaissances. Avant tout, il faudra connaitre le fonctionnement canin et l’appliquer à son chien, un comportementaliste pourra vous accompagner.

 

Par Anne Marie D'Amico comportementaliste à Annecy, la Clusaz en Haute-Savoie, et Lyon

Retrouvez les sujets du mois, émissions rediffusées sur Lyon 1ère

  • Des espèces différentes

    Les animaux et nous n'avons pas les même besoins, n'oublions pas de respecter les leurs même lors d'une simple promenade. Laissons-les flairer, marquer à leur guise.

    Lire la suite...  
  • Une vie attachée

    Vivre attachée ne provoque que de la frustration et désocialise le chien.

    Vivre ainsi, est une vie de souffrance !!!

    Lire la suite...  
  • Les conseilleurs

    Seul un professionnel et comportementaliste pourra vous apporter une aide et toujours sans violence, si votre animal produit un comportement perturbé. Avant de donner un conseil, il faudra tenir compte de nombreux paramètres que lui seul sera évaluer. Suivre de mauvais conseils aggravent la situation.

    Lire la suite...  

Certificat de capacité N° 69-CC-AD-272 

Membre de l'association CAD.            Adhérente au code de déontologie de la F.E.C.  Fédération Européenne des Comportementalistes

Retrouvez les conseils d'Anne-Marie D'Amico tous les jours dans la chronique "Chats Chiens Mode d'emploi" sur la radio LYON 1ERE

Association 3 AM
Aide Aux Animaux du Monde
Connaitre pour respecter

Statuts de l'association