Comme le chien est un animal social, il supporte très mal la solitude, même s'il ne dit rien, il n'est pas bien lorsqu'il est seul.

Pour lui apprendre à rester seul de petites heures seulement, il convient de mettre en place quelques petites stratégies, et il faudra lui apprendre très progressivement, en commençant par de petites minutes.

 

Entretenir la dépendance au maître n’est pas un service à rendre à son chien, puisqu’il ressentira une grande détresse lorsqu’il sera seul !

En effet, le prendre dans ses bras constamment, le caresser en permanence, le choyer à l’excès, ne lui laisser aucune indépendance ni autonomie, ne fera que le prédisposer à ne pas supporter la solitude, puisqu’il aura été rendu dépendant de ses maîtres.

Un attachement trop intense à son maître lui fera ressentir une souffrance émotionnelle lors de son absence, qu’il aura peut-être besoin d’évacuer par des manifestations indésirables. Il est important de lui laisser un peu d’autonomie.

Mais il ne s’agit surtout pas de laisser son chien seul, livré à lui-même pendant la journée.

Il convient de rappeler que le chien est un animal social, comme l’homme et qu’il n’est pas prédisposé à rester seul pendant de trop longues heures comme des journées entières !

Ne pas respecter cela, c’est ignorer les besoins fondamentaux du chien et même se montrer irrespectueux à son égard.

Si vous adoptez un animal pendant les vacances, apprenez-lui très vite à rester seul de petits moments, sinon à la reprise de votre travail ce sera impossible pour lui de ne pas manifester des comportements perturbés et très gênant qui traduiront sa détresse (qu’il ne faudra jamais punir) !

L’apprentissage de la solitude doit se faire le plus tôt possible. Il devra s’effectuer par étapes, en apprenant au chiot à rester seul dans une pièce seulement quelques instants, pendant que son maître se trouve dans une autre pièce.

Ensuite, si tout se passe bien, l’homme pourra quitter la maison quelques instants sans prévenir l’animal, soit par des mots, soit par des caresses, et il faudra procéder de la même manière pour le retour.

Ainsi, on évitera au chien de trop appréhender le départ de son maître.

Si l’animal a déjà des comportements perturbés lors des absences de ses maîtres, on associera d’autres stratégies plus précises à cet apprentissage, qui sont donnée en entretien au cas par cas.

 

Par Anne Marie D'Amico comportementaliste à  La Clusaz, le Grand Bornand, Thônes...  Annecy en Haute-Savoie, et à Lyon

Retrouvez les sujets du mois, émissions rediffusées sur Lyon 1ère

  • Des espèces différentes

    Les animaux et nous n'avons pas les même besoins, n'oublions pas de respecter les leurs même lors d'une simple promenade. Laissons-les flairer, marquer à leur guise.

    Lire la suite...  
  • Une vie attachée

    Vivre attachée ne provoque que de la frustration et désocialise le chien.

    Vivre ainsi, est une vie de souffrance !!!

    Lire la suite...  
  • Les conseilleurs

    Seul un professionnel et comportementaliste pourra vous apporter une aide et toujours sans violence, si votre animal produit un comportement perturbé. Avant de donner un conseil, il faudra tenir compte de nombreux paramètres que lui seul sera évaluer. Suivre de mauvais conseils aggravent la situation.

    Lire la suite...  

Certificat de capacité N° 69-CC-AD-272 

Membre de l'association CAD.            Adhérente au code de déontologie de la F.E.C.  Fédération Européenne des Comportementalistes

Retrouvez les conseils d'Anne-Marie D'Amico tous les jours dans la chronique "Chats Chiens Mode d'emploi" sur la radio LYON 1ERE

Association 3 AM
Aide Aux Animaux du Monde
Connaitre pour respecter

Statuts de l'association